Aujourd’hui tout le monde est conscient des enjeux écologiques et des mutations climatiques. Malgré cela, beaucoup d’entre nous continue de pratiquer le métier de fleuriste dans une relative insouciance, au mépris d’un certain bon sens. Pourtant, nous pouvons agir au quotidien par de petits gestes, ne nécessitant pas plus de temps ni d’investissement. Cela afin de devenir un/une fleuriste éco-responsable.

Fleuriste éco-responsable - Matflor

Un lien privilégié avec la nature.

Le métier de fleuriste commence souvent par un lien fort avec la nature. Difficile de devenir fleuriste sans aimer un tant soit peu la nature, surtout quand on passe sa journée les mains dans la terre et au contact des végétaux. Si la préservation de l’environnement est une cause commune, elle l’est d’autant plus pour ceux, comme nous, qui en vivent.

D’après le magazine GÉO, près de 600 espèces de végétaux se sont éteintes définitivement depuis 1750. Les disparitions d’espèces végétales sont deux fois plus importantes que les disparitions animales. Le magazine révèle également que selon l’étude publiée dans la revue Nature Ecology & Evolution, « depuis les années 1900, une moyenne de trois espèces végétales disparaîtrait chaque année sur Terre, soit un rythme d’extinction au moins 500 fois plus élevé que le taux naturellement attendu ». Si nous voulons continuer à réaliser des compositions florales avec des fleurs fraîches, il faut agir !

Comment devenir un fleuriste Éco-responsable ?

Pour préserver l’environnement, nous pouvons adopter chacun des gestes simples pour réduire notre consommation et ainsi être plus éco-responsable.

Comment économiser l'eau

- La mise en place d'une cuve de récupération des eaux pluviales
- Le pré-rinçage des pots dans une bassine plutôt qu'à l'eau courante
- L'utilisation de l'eau des bouquets pour l'arrosage des plantes en pot
- L’utilisation d’un système doseur pour le mélange du conservateur floral
- L’utilisation de nourriture pour fleurs coupées compostable

Comment économiser les énergies


- Planifier ses livraisons à l’avance pour optimiser sa consommation d’essence
- Éteindre l’éclairage de la vitrine ainsi que son enseigne lumineuse la nuit
- Faire une liste avant d’aller en chambre froide pour limiter les aller/retour

Comment sélectionner ses végétaux

- Privilégier les producteurs locaux
- Proposer des roses éternelles biodégradables et qui ne demandent pas d’eau
- Travailler avec des exploitations en culture raisonnée
- Sélectionne des variétés de saison, cultivée sans chauffage

Comment sélectionner ses fournitures

- L’utilisation de mousse florale biodégradable
- La réutilisation de mousse florale lorsque cela est possible
- Privilégier les emballages recyclables comme le kraft
- Utiliser des contenants en matière naturelle comme le jute, le bois ou la terre cuite

Les gestes bénéfiques pour l’environnement sont multiples et cette liste n’est pas exhaustive. Comme vous pouvez le voir ces actions ne sont pas onéreuses ou chronophages. Quelle que soit la taille de votre commerce, ces actions sont à votre portée. Comme de planifier sa tournée de livraison avec Google Map ou d’acheter des fournitures éco-responsables comme le kraft naturel ou des coupes compostables.

L’urgence climatique est bien réelle et nous en somme à présent tous conscients. Pour préserver la biodiversité nous devons changer nos habitudes en adoptant des gestes simples qui aurons un impact positif sur notre activité et sur la planète. Quelle que soit votre idée pour contribuer au quotidien à la préservation de l’environnement, elle est certainement meilleure que l’inaction.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *